Les médicaments sont-ils plus efficaces que les thérapies fonctionnelles face aux douleurs lombaires ?

 

Une publication de 2018 visible sur le site de l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) signifiait que « selon les dernières recommandations cliniques internationales, de nombreux cas de lombalgie ne nécessitent pas ou peu de traitement formel. Lorsqu’un traitement est requis, il est recommandé de limiter la prise d’analgésiques, les injections de stéroïdes et la chirurgie rachidienne, et d’encourager plutôt les thérapeutiques physiques et psychologiques. Très souvent, les systèmes de santé ne sont pas conçus pour appliquer cette approche. »

 

Votre thérapeute ne prescrit pas de traitement médicamenteux ou homéopathique et n’est pas habilité à modifier une prescription médicale.

 

Traeger et al. Care for low back pain: can health systems deliver ? Bull World Health Organ 2019;97:423–433 | doi: http://dx.doi.org/10.2471/BLT.18.226050